Actus

04/10/2011

Jusqu'au bout...

posté à 19h39

Bien du temps s’est écoulé depuis le 11 septembre et l’IM WALES, et toujours rien d’écrit sur le site. Beaucoup d’entre vous ont peut être quand même lu le résumé de course sur Multriman.com, et sont déjà au courant du déroulement de la course. Je mets en ligne un résumé encore plus précis en page « courses passées/futures ».

Pour parler un peu de l’avant course. Je ne débordais pas franchement de confiance, j’en manquais même un peu. Surtout que le mercredi avant je ne sens plus rien je roule et nage un peu souple mais sans de réelles sensations. Mince dans 4 jours je dois enquiller 4 bornes natation 180 à vélo et juste un marathon... mais dans quoi me suis-je lancé ? J’ai l’impression d’avoir encore plus d’appréhension que l’année dernière en Floride. Sûrement car en Floride je n’étais pas seul, je connaissais les parcours je savais un peu plus où j’allais.
Ici, rien de tout ça, ça va être l’aventure. Heureusement je reçois un peu de soutien (les personnes se reconnaîtront) et je les remercie. Puis le jeudi je me rassure un peu dans l’eau ainsi qu’à pied. Le vendredi un peu de vélo sous le « crachin » gallois, et le samedi un peu de bricolage histoire de…
Et puis toujours les éternelles questions qui trottent dans la tête les dernier jours d’avant course : me suis-je bien entraîné ? Trop ? Pas assez ? Peu importe, maintenant il n’y a plus rien à faire, les dés sont jetés et il faudra faire le maximum avec mes capacités le jour de la course.

J’ai très bien dormi l’avant-dernière et la dernière nuit. Le matin, réveil à 4h, petit dèj normal, je ne change presque pas les habitudes. Je jette un coup d’œil par la fenêtre, le temps a l’air sec, c’est déjà une bonne chose, mais ça peut bouger vite ici. Pour ma part peu importe le temps il faudra faire avec.
Pendant la course je suis encore en proie aux doutes. A un moment je me demande vraiment ce que je fais ici, (pas le fait d’être sur mon vélo et courir l’IM) mais d’être ici à matcher avec les autres, car je ne me vois pas être dans le top 10 mais plutôt loin très loin. .Je continue en me disant que la course est longue et que même sur la fin du vélo les choses peuvent changer et comme on se l’est dit avec Kevin, vu les parcours les places peuvent encore évoluer même après le 30 ou 35ème (je rajoute : voir même plus loin….) mais ceci est valable pour les autres comme pour moi.
Du coup pensant que la course sera longue, je m’applique à beaucoup m’alimenter, et profite des rares moments de calme pour faire descendre la tension et le rythme cardiaque. Et j’ai sûrement bien fait de le ménager car les 10 derniers kms ont été intenses, au début pour sauver cette 2ème place et ensuite pour aller chercher la gagne.

La fin, tout le monde la connait mais il est difficile de la raconter car j’ai de nombreux trous noirs et surtout à l’arrivée, impossible de me rappeler ce qui s’est passé.

Puis je commence à atterrir et je pense à beaucoup de personnes, toutes celles qui sont autour de moi toute l’année et qui m’aident au jour le jour.
Je sais aussi au fond de moi que ce n’est que le Pays de Galles, que ce n’est qu’un P1000, qu’il n’y a pas forcément 10 cadors.
Mais outre la satisfaction d’avoir gagné, je suis surtout content de moi, de ma course, d’avoir tout donné, de m’être fait plaisir et ceci est aussi important que le plaisir de gagner.


Ensuite retour en France, je reçois de très nombreux messages très sympathiques et je remercie encore toutes les personnes qui me les ont envoyés.
Un retour à St Etienne et une semaine après je remets ça sur le sprint par équipe de Vaulx en Velin. Forcément pas bien transcendant en vélo et à la transition vélo cap une bonne crampe dans le mollet… mais une course très sympa avec l’équipe stéphanoise.
Puis je profite de l’après Ironman pour travailler à l’occasion de la foire de St Etienne, du coup niveau entrainement je bricole, un peu en fonction du peu de disponibilités.
Depuis une semaine je me suis remis à l’entraînement un peu plus sérieusement avec une course en tête, un objectif qui n’a pas découlé de l’Ironman du pays de Galles mais auquel je pensais déjà depuis début août.
Moi qui pensais finir la saison assez tôt cette année, et bien non il va sûrement falloir encore braver un peu le froid d’octobre et novembre…..


Je profite de ce post pour vous informer de la diffusion de l’Ironman du pays de Galles sur Sport+ mercredi 05/10 à 19h30 et 00h45 ainsi que jeudi 06/10 à 8H00 et 15H00.

 


Autre news:
09/11/2013 : Naturalisation Australienne
28/10/2012 : Retour sur Hawaii.
12/10/2012 : Plus beaucoup d’heures avant le départ !
10/10/2012 : Aloha New Website
14/09/2012 : La chute de l’année…
05/09/2012 : Sur quel pied danser ?
27/07/2012 : Le meilleur (ou le plus dur) pour la fin.
07/07/2012 : Contre-visite
30/05/2012 : Ca se corse à Calvi.
18/05/2012 : …///---…


» Consulter les archives

RSS